COVID-19

En raison de la crise sanitaire, Objectif Métropoles de France se voit contraint de reporter la sortie de son numéro de mars 2020 à une date ultérieure. Nous tenons à vous adresser toutes nos excuses. En ces circonstances exceptionnelles, la rédaction va se mobiliser sur le web pour poursuivre son travail d'information.
Prenez soin de vous et de vos proches !

Accueil Actualités La désertification médicale concerne aussi les métropoles

La désertification médicale concerne aussi les métropoles

par Sébastien Fournier

Par Mélicia Poitiers

Au vu d’un réel manque de médecins sur son territoire, obligeant parfois ses habitants à se déplacer jusqu’à Paris pour consulter, la Métropole d’Orléans a lancé, début décembre dernier, une campagne d’affichage pour promouvoir, auprès des praticiens, la qualité de vie et de travail dans son agglomération.

La promesse : un réseau de médecins soudé, du matériel médical performant, une ville où il fait bon vivre ainsi qu’un accompagnement lors de l’installation sur le territoire. D’abord diffusées dans la presse et sur des sites spécialisés, les affiches ont ensuite été placardées dans le métro parisien et à proximité des facs de médecine et des CHU des grandes villes situées dans le rayonnement d’Orléans, telles que Poitiers, Caen, Angers ou Clermont-Ferrand. Il est prévu qu’elles y restent jusqu’au 5 mars, mais Joëlle Goepfert, directrice de la communication de la métropole d’Orléans, souhaite « proposer aux élus de prolonger cette démarche sur deux ans au moins ». Car, selon elle, « c’est sur le long terme et en reconstruisant totalement l’image de la ville dans les esprits que l’on obtiendra de réels résultats ».

Un spot TV a par ailleurs été réalisé. Il a été diffusé sur les réseaux sociaux.

Articles Liés