Accueil Actualités Ouverture de deux lignes Intercités : l’appel à concurrence tombe à plat

Ouverture de deux lignes Intercités : l’appel à concurrence tombe à plat

par Sébastien Fournier

En 2019, dans le cadre de l’ouverture à la concurrence du réseau ferroviaire français, le gouvernement a lancé un appel à candidatures pour deux lignes Intercités Nantes-Lyon et Nantes-Bordeaux. A l’époque, la ministre des Transports, Elisabeth Borne, voulant montrer l’exemple, a fixé un objectif : avoir un nouvel opérateur en 2022. Mais aujourd’hui l’intention semble ratée. En effet, à ce jour, seule la SNCF est candidate ! Les opérateurs Arriva (Deutsche Bahn), EuroRail et Transdev n’ont pas voulu présenter d’offres. La crise du Coronavirus en serait la principale cause ainsi que des interrogations sur la rentabilité des lignes. L’Etat n’a pas encore déclaré l’appel d’offres infructueux mais cela ne devrait pas tarder selon des sources proches du dossier.

Sur le même sujet :
Railcoop, la coopérative qui fait rouler des trains

Articles Liés