Accueil Actualités Grand Paris : Le projet « Urban Valley » pose sa première pierre à Pierrefitte-Stains

Grand Paris : Le projet « Urban Valley » pose sa première pierre à Pierrefitte-Stains

par Yoanna Sallese
777 vues
Pose de la 1ère pierre du campus Urban Valley à Pierrefitte-Stains par les élus grands parisiens. ©Foncière Atland

Par Yoanna Sallese

La pose de la première pierre du programme « Urban Valley », une opération qui s’inscrit dans le premier appel à projets Inventons la Métropole du Grand Paris, a été célébrée par quelques élus grands parisiens et le groupe Atland à Pierrefitte-Stains, le 11 mars 2019.

 C’est sur le parvis de la gare du T11 à Pierrefitte-Stains (Seine-Saint-Denis) que s’est tenue la cérémonie de la pose de la première pierre du programme Urban Valley, le 11 mars 2019. Pour cette occasion, plusieurs élus et le groupe Atland, aménageur du projet, étaient réunis. « Cette première pierre marque officiellement la concrétisation d’une des 54 opérations de l’appel à projets urbains Inventons la Métropole du Grand Paris », se félicite Azzedine Taïbe, maire de Stains.

Localisé sur l’ancienne zone maraichère des Tartres, au cœur de l’Etablissement Public Territorial (EPT) Plaine Commune, le programme Urban Valley prévoit d’aménager, sur une surface de 25 000 mètres carrés, services, bureaux et espaces verts, dont la livraison est prévue pour octobre 2020. Environ 10 000 mètres carrés seront répartis en locaux d’activités et bureaux. De plus, un pôle de services de 5 110 mètres carrés proposera un espace de restauration interentreprises, des commerces, un hôtel, une salle de sport et un parking-relais. Le fournisseur d’énergie Engie investira également le site où 13 100 mètres carrés lui seront consacrés, afin de poursuivre ses activités en recherche et développement. « Engie bénéficiera d’un laboratoire, d’une halle d’essai industrielle et d’une aire d’expérimentations extérieurs », affirme Georges Rocchietta, président directeur général de Foncière Atland. Enfin, un parc central de 4 500 mètres carrés prendra place permettant la plantation de 55 arbres. « Grace à cette opération, 800 emplois vont être créés », poursuit-il.

Pallier les fractures territoriales

 Pour les élus grands parisiens, cette opération témoigne également de la volonté de la Métropole du Grand Paris de favoriser la cohésion territoriale. « Grâce à ce projet d’aménagement, la Métropole reconnaît le potentiel des communes de Pierrefitte-Stains, longtemps délaissées. Urban Valley est pour nous un accélérateur urbain », affirme Azzedine Taïbi. Par ailleurs, le maire de Stains a également salué l’arrivée en 2017 du tramway T11, en plus du RER D, car, selon lui, cette nouvelle desserte favorise l’attractivité des deux communes. En témoigne l’installation d’entreprises comme Engie « dont le choix d’investir les bâtiments d’Urban Valley s’est fait grâce à l’existence de ces deux transports en commun », précise Azzedine Taïbi. Quant à Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris, il a tenu à rappeler les bienfaits de l’appel à projets : « ce concours va permettre de globaliser le territoire de la Métropole et de résorber certaines fractures territoriales comme à Pierrefite-Stains ».

Articles Liés