Accueil Actualités Free now s’engage à devenir net zéro carbone d’ici 2030

Free now s’engage à devenir net zéro carbone d’ici 2030

par Sébastien Fournier

La plateforme de mobilité multimodale Free now (VTC, taxis et services de micro-mobilité), leader en Europe, annonce un objectif de net zéro carbone d’ici 2030 et promet de compenser toutes les émissions restantes d’ici là.

L’entreprise, créée par les constructeurs Daimler et BMW, présente dans 100 villes en Europe, allouera 100 millions d’euros de ressources afin de promouvoir et accompagner la transition vers des modes de transport plus verts. Cette somme servira à encourager ses chauffeurs partenaires à passer à l’électrique et à leur faciliter l’accès à des bornes de recharge à moindre coût grâce au concours de sa société sœur (Charge now) proposant un réseau de bornes de rechargement électriques en Europe.

Le Royaume-Uni sera le premier marché à disposer d’une flotte de véhicules partenaires 100% électrifiées (électriques et hybrides) d’ici 2025. Selon l’entreprise, les autres marchés suivront grâce à une collaboration avec les collectivités locales.

Par ailleurs, l’entreprise souhaite développer ses services de micro-mobilité (trottinettes, vélos électriques, scooters…), ce qui pourrait faire baisser les émissions de CO2 de 80 % en moyenne par kilomètre. L’Allemagne ou le Portugal proposent déjà ces services. En France, ils devraient arriver courant 2021. À terme, Free now souhaite intégrer dans son application les informations des transports publics afin de fournir la vision la plus exhaustive à ses utilisateurs des modes de transport disponibles.

« Nous prenons très au sérieux notre responsabilité en tant que première plateforme européenne de mobilité multimodale et voulons avoir un impact significatif sur le changement climatique en prenant de l’avance sur les objectifs européens de neutralité carbone. Avec cela, nous aurons 20 ans d’avance sur l’Accord de Paris », a déclaré Marc Berg, le président de Free now.

Articles Liés