Accueil Actualités Les métropoles existent-elles pour les partis politiques ?

Les métropoles existent-elles pour les partis politiques ?

par Sébastien Fournier
100 vues

Les élections municipales sont l’occasion de se pencher sur les propositions des partis politiques au regard de la question des territoires et de l’urbain en particulier. Que disent les QG à ce propos ? Pas grand-chose en fait…

À l’approche des Municipales, nous avons passé au crible les corpus idéologiques des partis consultables sur internet. Avec l’idée de connaître les propositions en faveur de l’urbain. Certes, les élections municipales sont une élection locale et les idées portées au plus haut ont peu d’influence sur l’issue de ce scrutin. Mais les sonder dans ce contexte permet d’en savoir un peu plus sur l’état d’esprit qui prévaut dans la société. Alors, le fait urbain, un sujet de prédilection dans la vie politique ? Pas vraiment.

Premier enseignement, le vocable métropole est très souvent ignoré. Sur les 9 partis scrutés (PCF, LFI, PS, EELV, LREM, UDI, MODEM, LR et RN), trois, LFI, LR et RN, l’écrivent noir sur blanc dans leurs propositions consacrées à la défense des territoires. Mais ce n’est pas pour en chanter les louanges. Non, il est plutôt question de fractures : les métropoles doivent collaborer avec le monde rural, sous-entendu, elles concentrent les richesses et ne sont pas partageuses spontanément. Deuxième enseignement, l’évolution urbaine du monde, de la France en particulier, est mise sous le boisseau. Quasiment aucune référence au fait marquant du XXe siècle. La France semble confite dans la naphtaline avec ses villages et ses petites villes reculées d’antan. Ce n’est évidemment pas tout à fait la réalité d’aujourd’hui. Troisième enseignement (qui découle du deuxième), la plupart considèrent qu’en matière d’aménagement du territoire, ce sont les petites communes qui doivent être soutenues par les pouvoirs publics. Une exception toutefois, le PCF veut instaurer un droit à la ville, sans que l’on sache véritablement ce qu’il comporte. Au final, nous avons trouvé très peu de propositions pour les métropoles et le monde urbain en général. Et, pour être tout à fait précis, aucune n’est de nature à les soutenir. Le sujet semble décidément bien gênant dans notre pays.

Les propositions par parti :

PCF :

Ici, on n’est pas fâché avec l’urbain qui est placé sur le même pied que le rural. On veut même mettre en…

Pour lire la suite, abonnez-vous à Objectif Métropoles de France

Articles Liés